Article - Coroscanner
Array Imprimer Array

puce_cercleBleuCoroscanner

 

vignette_coroscannerLe scanner des artères coronaires a pour but de fournir une cartographie des artères irriguant le muscle cardiaque (artères coronaires) et de visualiser leurs lésions. Il entend fournir des informations similaires à une coronarographie sans avoir besoin de piquer l’artère et de monter un tuyau jusqu’au cœur. Bien entendu, cet examen par contre  nécessite l'injection intraveineuse de contraste.
Les artères coronaires mesurent moins de 5mm de diamètre à leur origine. La démonstration d'une lésion coronarienne requiert une imagerie dont la résolution spatiale est élevée et, par conséquent, de haute qualité
La qualité du scanner des artères coronaires dépend également de la collaboration du patient puisque la technique est sensible aux mouvements et que le patient doit tenir sa respiration pendant au minimum 20 secondes (avec un scanner 64 barrettes). La qualité d'un examen peut également être dégradée par des artéfacts provenant d'un stimulateur cardiaque.

L’intérêt majeur du coroscanner est d’éliminer formellement une origine cardiaque à des douleurs thoraciques atypiques ou dans le cadre d’un bilan de santé. De multiples études ont  montré aussi que le degré d'une sténose des artères coronaires (et donc de l’intérêt de traiter la lésion en fonction de son  degré de sténose) est bien estimé avec un scanner à 64 barrettes. Les premiers rapports sur l'évaluation de la perméabilité des stents avec le scanner 64 barrettes sont tout à fait prometteurs.

 

puce_cercleBleuJuste avant l'examen

La qualité d'un examen tomodensitométrique des artères coronaires est dépendante de la fréquence cardiaque et, au-dessus de 70 battements par minute, le risque d'avoir un examen de qualité médiocre est grand.
Il existe deux possibilités.
 Soit votre médecin vous prescrit un medicament (B Bloquants)  pour ralentir votre pouls, soit on vous injectera un b bloquants  à durée d’action très courte au moment de l’examen et on vous demandera de reste avec nous une demi heure après l’examen.  Il est donc toujours préférable d’avoir vu au préalable avec votre médecin qu’il n’existe pas chez vous de contre indication aux B bloquants.
Un rythme cardiaque trop irrégulier (fibrillation auriculaire, flutter) contre-indiquent l'examen.

Mise à jour le Mardi, 14 Octobre 2014 16:35